Geobiologie: le réseau hartmann


Géobiologie détecter le réseau Hartmann

Comme nous l’avons vu dans l’article concernant la position du lit, le réseau Hartmann, du nom de son inventeur, est potentiellement nocif pour notre santé. Surtout s’il se trouve que votre lit est placé au-dessus. Pour rappel en geobiologie le réseau Hartmann provient de la terre, c’est un réseau tellurique électrique. La détection se fait généralement à l’aide d’un appareil spécifique, il s’agit du lobe antenne hartmann. C’est le Docteur Hartmann qui l’a mis au point lors de son travail de recherche. Il y a d’autres méthodes de détection mais celle que je vais vous expliquer ci-dessous est certainement la plus simple à réaliser pour un néophyte.

S’orienter pour trouver le réseau Hartmann

Dans un premier temps il va falloir connaitre l’orientation générale du lieu, en l’occurrence celle de votre chambre. Pour se faire le géobiologiste averti se doit de posséder une boussole.  Tenez la boussole devant vous et dès que l’aiguille se stabilise, regardez de quelle côté va la partie rouge de l’aiguille: cette partie indique le Nord (magnétique). Pour être juste, vous devez faire ce relevé en vous déplaçant à plusieurs endroits différents. Pourquoi cette précaution? Si vous faites votre relevé d’orientation sur un point pathogène celui-ci peut être faussé car perturbé magnétiquement ou électriquement , de la même manière, évitez de porter une montre.

Voila vous avez donc l’orientation de votre lit et vous savez dans quel sens faire votre recherche. Le réseau Hartmann est orienté Nord-Sud et sa trame est espacée de 2,5 mètres x 2 mètres avec une largeur de 21 cm. Ces valeurs ne sont pas stables, elles peuvent être différentes si le réseau est perturbé par une ou plusieurs veines d’eau.

Fabriquer un « lobe antenne Hartmann »

Vous avez besoin:

  • un bout de fil électrique d’environ 60 cm ou 80 cm de ∅ 2,5 mm2
  • une petite pince avec partie coupe fil
  • éventuellement un couteau ou pince à dénuder
Géobiologie lobe antenne Hartmann

Géobiologie lobe antenne Hartmann artisanal artisanal

 

Comme sur la photo, le lobe antenne Hartmann a la forme grossière d’un poisson. La boucle devra faire 20 cm de long et  sa base 8 à 10 cm avant de se croiser. Pour former le bout, enroulez le fil autour d’un bouchon de liège. Ensuite les pattes sont en forme d’escalier, essayez de donner une proportion identique aux deux côtés. Le cas échéant recoupez les bouts. Faites une ligature au centre avec le reste de votre fil.

Si vous avez une âme de bricoleur et que vous vous sentez capable de plier une tige de laiton ∅4 mm ou 5 mm c’est impeccable. Vous trouverez ce type de tige laiton dans tous les magasins de bricolage (parfois ils sont en rupture!), prenez-la lisse non filetée. Dans ce cas vous n’avez pas besoin de faire de ligature au centre car le diamètre conséquent de 4 mm empêche la tige de bouger. Petit avertissement, ces tiges ne supportent pas plusieurs torsions sinon elles cèdent, en cas de doute, chauffez un peu avec un chalumeau, ce sera plus facile à former.

Vous avez réussi? Très bien! c’était la partie la plus technique de cet exposé. Bravo! nous allons pouvoir passer au côté pratique. Nous entrons réellement dans la géobiologie.

Le réseau Hartmann en pratique 

geobiologie position de recherche du lobe antenne Hartmann

Geobiologie: position de recherche avec le lobe antenne Hartmann

La photo ci-dessus vous montre comment tenir « le lobe antenne Hartmann » légèrement penchée en avant mais en maintenant l’équilibre, l’antenne doit pouvoir pivoter facilement vers la droite ou la gauche.

A hauteur du nombril, sans vous crisper, vous gardez le lobe antenne droit devant vous et vous avancez lentement dans le sens Nord – Sud. Lorsque vous allez approcher d’un des rayonnements du réseau Hartmann le lobe antenne va pivoter d’un côté ou de l’autre, la direction n’a pas de réelle importance.

Attention, c’est magique et ça peu surprendre les premières fois. Le bout du lobe antenne est comme dévié, comme s’il refusait de traverser un mur invisible. Faites un repère, puis recommencez dans le sens Sud – Nord vous trouverez surement une deuxième ligne à 2 mètres environ. Ensuite vous allez continuer votre recherche perpendiculairement (sens Est – Ouest) pour trouver les autres lignes. Procédez de la même façon en partant d’un côté puis demi-tour et détection dans l’autre sens, les lignes obtenues devraient cette fois avoir un écartement de 2,5 mètres.

Vous avez, si tout c’est passé comme prévu, devant vous 4 lignes, deux allant du Nord vers le Sud et deux allant de Est vers l’ouest. S’il en manque peut-être que la zone de votre lit est décalé et que l’une des lignes se trouve en dehors de votre chambre. Le carré que vous avez défini est la zone neutre, celle où votre lit doit être. Si toutefois un croisement de lignes, c’est a dire un nœud Hartmann, apparaît au milieu de votre lit, c’est une zone géo-pathogène. Je vous conseille alors fortement de décaler votre lit voir de changer de pièce si un déplacement du lit s’avère impossible.

 Si vous avez des difficultés pour la détection du réseau Hartmann, ne vous inquiétez pas je prépare spécialement pour vous , lecteurs, une petite vidéo expliquant tout le procédé et la mise en pratique sur le terrain. Le réseau hartmann n’aura plus de secret pour vous après ça!


Laissez votre commentaire ici maintenant

Commentaire sur “Geobiologie: le réseau hartmann