Géobiologie: logement étudiant


Halte au n’importe quoi!!! Nos enfants ont besoin de se loger pour étudier c’est un fait indéniable mais ce n’est pas une raison suffisante pour qu’ils servent de cobayes! Encore une nouvelle aberration du point de vue de la géobiologie, loger des étudiants dans un endroit « fun » un ancien conteneur comme au Havre ou à Bègles (gironde). Et l’électrosmog alors!

La résidence universitaire du Havre, réalisée à partir de conteneurs, le 23 août 2010.

La résidence universitaire du Havre, réalisée à partir de conteneurs, le 23 août 2010. AFP PHOTO ROBERT FRANCOIS

Logements en conteneur: étudiants une denrée périssable!

Il est vrai qu’ils ont « de la gueule », un look et de quoi séduire mais je le répète c’est inconcevable. Encore une fois la raison économique est mise en avant. Mais quelle est l’économie dans de tels programmes, si l’on se retrouve dans quelques années, avec une multiplication des cancers liés (même s’il sera difficile de faire le lien d’ici là comme ça a été le cas pour l’amiante) au fait d’avoir résidé dans ces nouveaux logements étudiant. Quel recul avons-nous? Aucun j’en convient!

Quand est-ce que les pouvoirs publics prendront enfin en main l’avenir de nos enfants. Déjà qu’ils ont autorisé la bombe à retardement qu’est la 4G, alors si derechef ces ondes restent cloisonnées dans un cube de fer, on fonce droit dans le mur.

Une question me vient. Dernièrement le premier ministre, Mr Valls, a annoncé vouloir dépenser plus de 100 millions d’euros pour justement supprimer les zones blanches en France, c’est à dire développer les antennes relais Télécom pour que les téléphones mobiles soient utilisables partout sans exception. Et on veut économiser quelques centaines de milliers d’euros pour des logements étudiants indispensables. N’y a-t-il pas là un décalage dans les priorités?

Ondes électromagnétiques, le danger invisible

Oui, un géobiologue vous l’assure, et ose élever la voix contre ce risque invisible et néanmoins présent. Des rapports de toutes sortes existent évidemment sur les nocivités des ondes téléphoniques, financés par des organismes ou des sociétés qui sont à l’origine de la production de ces ondes. Alors peut-on se fier aux rapports obtenus dans de telles conditions? Les résultats fournis sont-ils fiables? On peut se permettre d’en douter.

On va me demander quel est le lien entre les ondes émises par la téléphonie mobile, celles émises par  internet comme les box adsl fonctionnant en wifi et les nouveaux logements étudiants. Le problème vient de l’effet cage de Faraday de ces conteneurs réaménagés en logement. La caisse en fer joue un rôle de boite hermétique pour ces ondes. Le volume de l’habitat se sature naturellement en ondes nocives

.Onde radio

Certes ces ondes électromagnétiques à faible dose ne sont pas plus néfastes qu’un coup de téléphone portable collé à notre oreille mais dans la durée elles seront source de gènes, d’abord passagères, puis des maux  chroniques risquent de survenir de types céphalée, problèmes d’endormissement, troubles du sommeil. La suite, on la connait, même si actuellement le discours public habituel est de minimiser le risque potentiel, l’utilisation de la téléphonie mobile et surtout les ondes émises par celle-ci sont dangereuses pour la santé.

Mon propos n’est pas de vouloir supprimer les mobiles mais d’alerter la jeune population sur le risque encouru. Le cerveau humain réagit comme une antenne et capte très facilement ces ondes. Ce phénomène doit être limité aussi souvent que possible ce qui sera loin d’être le cas dans ces nouvelles cages à lapin cages de Faraday saturées d’ondes UMTS, 3G, 4G, wifi, Wimax, bluetooth et tutti-canti.

Restons sérieux, s’il vous plait, pensons surtout à protéger nos générations futures. C’est ce que s’attachent à faire des associations comme Robin des toits et la géobiologie. L’avenir doit être construit pour nos enfants. Au fait, n’y a-t-il pas une loi sur la mise en danger d’autrui? Il me semble que si, mais avant d’en arriver là, ne serait-il pas plus judicieux d’éviter d’engendrer les problèmes?

Le temps est maintenant à l’action, nous avons le devoir de ne plus fermer les yeux et laisser faire. La prévention est la meilleure parade. Alertons nos jeunes des dangers, essayons de les éduquer dans le bon sens pour ne pas avoir à le regretter plus tard.

Merci de faire passer cette information, et la relayer pour avertir le plus grand nombre.

PS A LIRE : Sachant qu’un conteneur est en fer et se transforme en cage de Faraday du fait de sa structure métallique, nos véhicules reproduisent aussi ce phénomène, il faut impérativement supprimer toute conversation téléphonique à l’intérieur. Kit mains libre ou pas, le danger, en plus de venir de l’inattention induite, est partout dans l’habitacle.

Pour rappel, dans les années 80/90 cela ne choquait personne de fumer dans une voiture avec ses enfants à l’arrière, et aujourd’hui?

Laissez votre commentaire ici maintenant