Marche en forêt, effets garantis


Je vous l’annonçai sur la page « influences », le sport fait aussi parti de mes sujets d’intérêts et je me réjouis de partager mon expérience avec vous. N’hésitez pas à me faire part de la vôtre, il faut partager pour apprendre. Le sport, à tout niveau, produit de l’énergie, quelque soit le type de pratique. Ma préférence ira vers un sport d’extérieur au-delà des risques météorologiques mais vous comprendrez pourquoi en lisant ces lignes.

Le sport, c’est de la géobiologie ou du Feng Shui?

Je résumerai ma réponse à : un esprit sain dans un corps sain. C’est ce qu’on peut retenir des bienfaits qu’apporte le sport. Sans être de grands sportifs ni se prendre au sérieux, je vous recommande une pratique régulière. Pour le Feng Shui, le yoga est privilégié mais il y a d’autres façons de travailler son énergie intérieure. Commençons notre parcours par une discipline qui ne demande aucun matériel et aucun investissement, sympa non?

Vous n’avez pas beaucoup de temps, en semaine ce n’est pas possible avec les enfants, je comprends nous trouvons tous de nombreuses excuses pour ne pas nous tenir à la pratique régulière d’un sport. Qu’à cela ne tienne, je vous propose d’aller faire une petite marche en forêt. Dimanche après-midi juste pour digérer tranquillement. L’objectif premier est de prendre du plaisir, d’y aller tranquillement, nous ne sommes pas en train d’établir un record. Non, c’est vraiment une ballade, pour oxygéner l’esprit, déstresser, et se ressourcer. Mais ne vous fiez pas aux apparences, une banale balade a des effets spectaculaires sur notre corps et surtout si elle est faite en forêt. Les habitants en bord de mer auront, lors de leur promenade sur les plages, quasiment des effets identiques.

Marche en forêt

Marche en forêt

Que vient faire la pratique sportive dans la pratique du Feng Shui et de la géobiologie?

La promenade en forêt, c’est la reconnexion avec la nature primaire. Il n’est normalement pas question de produit chimique ni traitement, la pollution des véhicules si l’on est proche d’une route est absorbée par les arbres. Nous sommes dans un environnement calme, propre et sain. A ce stade, notre organisme a reconnu que ce nouvel environnement est bien meilleur pour lui, même s’il n’est pas parfait. Il y a mieux car la forêt produit une chose en très grande quantité que vous ne soupçonnez pas; c’est une très forte ionisation. Cette énorme production d’ions négatifs (particules infimes excellentes pour la santé) permet une régénération de notre corps, c’est la raison pour laquelle après une petite balade forestière on à une sensation de bien-être. Nous sommes regonflés à bloc.

Pourquoi la ionisation de l’air est bonne?

Une bonne ionisation de l’air procure une action positive sur nos organes  légèrement euphorisante. A l’inverse un air saturé en ions positifs affecte notre santé physique et psychique, cette sensation est particulièrement ressentie dans les instants précédents un orage. L’air se charge en ions positifs, il devient lourd et oppressant, à ce moment là le nombre d’ions négatifs est quasiment nul. Dès que l’orage survient, les décharges électriques et les précipitations amènent, de nouveau, une grande quantité d’ions négatifs dans l’air, on a une sensation de fraîcheur et d’un air plus respirable.

Ballade forestière hivernale

Ballade forestière hivernale

Ce qu’il faut retenir, c’est que les ions + et – s’attirent. Dans nos habitats clos, il est prouvé qu’il y a de trop fortes concentrations d’ions positifs, c’est en partie pour cela que l’on préconise d’aérer la maison ou appartement au moins dix minutes par jour. Le faites vous? Réellement dix minutes? En hiver aussi? Nous sommes très peu à le faire. Mais attention! Ces ions positifs ont une fâcheuse tendance à se combiner avec tous nos polluants intérieurs cumulant et retenant la pollution là où justement il n’en faudrait pas.

Rendez-vous service, allez prendre l’air en forêt dès que vous en avez l’occasion, une petite heure ou plus si besoin. Aérer vos intérieurs au minimum une fois par jour pour équilibrer le ratio d’ions négatifs et positifs. Dans un monde idéal, les ions négatifs devraient être majoritaires par rapport aux ions positifs. Rendez-vous compte, actuellement la valeur d’ions négatifs dans nos habitats est proche de 0. A ce niveau ce n’est même plus un signal d’alarme qu’il faut tirer, nous sommes déjà dans un état critique. Des recherches ont été faites sur animaux (attention je ne cautionne pas du tout cela) mais il s’est avéré qu’une forte concentration d’ions négatifs dans l’air améliore et accélère leur croissance, les aide à combattre plus efficacement les infections et stimule leurs activités.

Imaginez les effets qu’une ionisation correcte peut avoir sur vous? Alors mon conseil, aujourd’hui, porte sur la marche en forêt à réitérer le plus souvent possible. Pour une pratique respectueuse pensez à appliquer ces indications:

Marche forestière

Je vous laisse méditer là-dessus, moi, je pars m’oxygéner la tête et le corps en forêt.