Les chats en géobiologie


C’est un fait établi, les animaux domestiques sont bénéfiques à la santé humaine. Leur présence joue sur notre rythme biologique et notamment sur notre bonne humeur. Mais au-delà de cette inter-action directe une certaine catégorie de nos animaux domestiques peuvent nous apporter bien plus que leur présence, je veux ici parler du Chat.

Les chats sont en nombre le premier animal de compagnie en France. Le chat est passé depuis peu de temps devant les chiens pourtant considérés comme le meilleur ami de l’homme.

Pourquoi?  Le chat aurait-il quelque chose de plus que les autres?  le chat

Oui les chats sont des marqueurs de zones nocives. Car les chats ont des pouvoirs très particuliers et insoupçonnés se rapportant à la géobiologie.

En géobiologie lorsqu’on intervient sur un lieu de vie on commence notre analyse par une observation globale. On va observer, par exemple l’état générale du jardin, l’harmonie de la haie, qui peut donner des indices sur ce qui se passe dans le sol comme un passage d’eau. Mais une fois pénétré à l’intérieur de l’habitation les indices ne sont plus visibles. On accorde alors beaucoup plus d’attention aux êtres vivants présents, et les chats sont les plus importants dans cette circonstance.

Amis des bêtes, bienvenus au royaume du chat!

Le chat un habitant particulier

C’est vrai que l’on n’adopte généralement pas un Chat comme animal de compagnie pour ses propriétés physiques et pourtant…

Savez-vous qu’un Chat se positionne naturellement sur un point géo-pathogène car ce dernier lui permet de faire vibrer à haute fréquence ses poils et ainsi le Chat se ressource. Étonnant non?

Le chat est donc un bon moyen de connaitre où il ne faut pas se positionner longuement dans une maison. En effet ce point géo-pathogène qui attire les chats est à, véritablement, éviter pour l’homme. Nous n’avons malheureusement pas les capacités de notre cher compagnon le Chat.

Mais qu’entend-on par point géo-pathogène et pourquoi faut-il les éviter?

Un point géo-pathogène se forme souvent à l’endroit d’un croisement de réseaux telluriques, qui peuvent éventuellement se superposer ce qui augmente la nocivité du point, tout en étant activé par un facteur indépendant qui peut être une remontée de faille, un courant d’eau, un apport d’électricité (mauvaise prise de terre ou autre). Ce point devient alors potentiellement nocif par rayonnement. La problématique est de déceler ces points « dangereux » afin de les éviter, c’est le rôle du géobiologue.

Chat sur point géo-pathogène

Point géo-pathogène= danger

Demandez à votre chat! Non tous les croisements de réseaux telluriques ne sont pas tous nocifs, mais dans la mesure de nos possibilités il est bon de ne pas séjourner longtemps à leur aplomb. En fait ce rayonnement agit sur le champs électrique de nos cellules ce qui à plus ou moins long terme et suivant la sensibilité des personnes pourra engendrer une perturbation.

Cette perturbation du champs cellulaire peut être à l’origine d’un dysfonctionnement, une mauvaise information pour la cellule qui par réaction sur-réagira. C’est alors que les symptômes apparaîtront, la cause étant bien plus profonde. Pour notre Chat c’est tout le contraire qui se passe. Par vibration les chats arrivent à entrer en syntonie avec le rayonnement nocif, on suppose qu’il s’accorde sur la fréquence.

L’observation de votre chat, si vous en possédez un, est donc un acte de géobiologie, il vous permet de connaître les points à éviter.

Attention, je parle des endroits où il stationne longtemps et souvent. Sur un lit par exemple, votre chat peut trouver un endroit particulièrementChat sur le lit douillet et fort à son goût. Déplacez le lit, si votre chat se positionne encore à la même place c’est que le lit lui plaît. En revanche si votre chat bouge et change de son lieu habituel pour dormir c’est qu’un point est réellement sous l’ancien emplacement de votre lit. Dans ce cas un seul conseil déplacez votre lit définitivement afin d’éviter l’endroit nocif. Ce conseil est aussi valable pour le canapé, le coin lecture…

Bien sûr, votre chat ne vous donnera pas tous les points nocifs de votre habitation, mais seulement un, deux ou trois points nocifs, ce qui est déjà pas mal. De plus ce seront très certainement des points géo-pathogène sur lesquels vous avez l’habitude de vous asseoir ou dormir, remerciez votre chat de vous indiquer là où votre santé peut être dérangée.

Votre chat, bien qu’en réalité vous habitez chez lui, est un allié précieux pour maintenir votre santé chez vous. Faites lui confiance, même s’il ne le fait pas pour vous son instinct ne le trompera pas. L’endroit où il se trouve bien ne sera pas le vôtre!

Pour finir un petit mot sur les chiens, leur processus de défense est identique au nôtre. Le chien évite ces points nocifs ce que instinctivement nous devrions faire aussi. Malheureusement notre vie moderne et l’évolution nous fait perdre notre instinct naturel, mieux, nous ne nous mettons pas assez à l’écoute de notre corps. Pourtant notre inconscient ou subconscient, comme vous voulez, connaissent déjà les réponses, restez donc à l’écoute, en cas de doutes appelez un géobiologue!

.

.

Je fais mon analyse géobiologique maintenant !
.

Laissez votre commentaire ici maintenant