Les veines d’eau


La circulation d’eau souterraine draine avec elle, parfois, des éléments subtils dont on se passerait bien. Bien que les veines d’eau ou les veines du dragon suivant l’ecole du relief en Feng Shui soient présentes depuis la naissance de la terre, il n’en reste pas moins que les conditions environnementales de ces courants d’eau ont changées. Les veines d’eau ont toujours été évitées par les hommes tout au moins quand elles sont présentes sous leur lieu de vie. Intuitivement, l’homme essaie  de se protéger de ces circulations d’eau souterraines. Pourtant l’eau est nécessaire à la vie. Alors, à quels phénomènes il est bon de se soustraire?

Caractéristiques des veines d’eau

Eau polluéL’eau est un support pour beaucoup de choses bonnes ou mauvaises. On peut considérer que les courants dde veines d’eau véhiculent des parties de ce qu’elles rencontrent. Suivant la profondeur, la puissance (débit), la largueur de la veine d’eau mais aussi d’où elle provient et par où elle est passée, cette veine d’eau aura plus ou moins d’impact sur notre organisme.

La profondeur est un des éléments à prendre en considération. Si une veine d’eau de faible intensité passe à 500 mètres sous la maison et qu’elle est relativement stable l’impact sera minime voire insignifiant. Une même veine d’eau se trouvant dans les 15 premiers mètres du sous-sol de la maison devra au contraire avoir toute notre attention. Pour connaitre précisément ces passages d’eau souterrains un expert, sourcier ou géobiologue sera indispensable.

La puissance ou le débit de ce cours d’eau sera un facteur déterminant. On le sait, suivant les saisons, le débit des cours d’eau varie, c’est à ce titre qu’il faut rester vigilant car ces veines d’eau n’agiront pas uniformément pendant l’année. C’est une des raisons qui sème le doute lors d’un diagnostic. Le débit comme nous venons de l’évoquer joue un rôle mais uniquement par le fait du courant d’eau. Qui dit courant, dit électricité ou plutôt champ électrique qui, dans sous cette forme, montera à la verticale. N’oublions pas qu’il peut y avoir plusieurs veines d’eau sous une maison, qui peuvent se croiser. Au niveau de ces croisements, le champ électrique sera multiplié.

La largeur des veines d’eau a, elle aussi, un rôle. Une surface plus large permet un échange plus important, ce qui crée, encore une fois, un champ électrique équivalent à la largeur de la veine d’eau. Son influence sera donc ressentie sur l’ensemble de la largeur et son intensité dépendra du débit. De plus il faut savoir que le rayonnement des courants de veines d’eau se fait légèrement vers l’extérieur des bords et non à l’aplomb, ce qui donne une surface plus large au niveau du sol.

La provenance de la veine d’eau et surtout par où elle est passée, devra dans la mesure des connaissances être prise en compte. Ce n’est malheureusement pas facile de savoir d’où provient une veine d’eau souterraine. Toutefois, si un cimetière se trouve en amont, des fosses sceptiques qui peuvent avoir des fuites, des anciennes latrines, cour a cochons, corps de ferme avec animaux et que sais-je encore, il faudra redoubler de vigilance. Ces endroits chargent d’énergies subtiles négatives toutes les molécules d’eau, ou tout au moins les informent. A ce sujet la consultation des recherches sur « La mémoire de l’eau » du Docteur Masaru Emoto est passionnante.  C’est une des raisons qui font de l’observation générale de l’environnement un atout majeur pour l’analyse de ces veines d’eau inaccessibles invisibles et pourtant bien présentes.

Les veines d’eau au courant

Tout ce qui bouge produit de l’énergie, l’eau aussi. L’eau produit de l’électricité encore plus fort. Cette électricité statique se transforme en champ magnétique qui est déjà présent à cause de notre noyau terrestre et divers autres facteurs. Ce champ magnétique est poussé vers la surface. Son point de sortie se trouve parfois à notre insu dans le lieu ou l’on vit. Les rives de ces veines d’eau souterraines sont les plus chargées électriquement. Suivant la roche et les couches sédimentaires qui se trouve au-dessus des cours d’eau l’impact sur l’organisme sera différent.

Les veines d’eau modifient la ionisation de l’air, c’est un fait avéré. En créant le courant d’eau la veine d’eau libère des ions positifs qui viennent se coupler avec les ions négatifs contenus dans l’air. Or un air sain doit contenir un maximum d’ions négatifs, c’est le cas en forêt. La baisse de la proportion d’ions négatifs ajoute un facteur supplémentaire dégradant nos intérieurs de maisons et d’appartements.Eau active néfaste

Le champ magnétique généré par le courant de la veine d’eau si faible soit-il, agira sur nos cellules et atomes. Justement parce qu’il est faible et donc proche du courant des atomes. Sur une longue période, cela se traduira par de la fatigue chronique, de la nervosité car le système nerveux est en première ligne puis les symptômes augmenteront jusqu’à engendrer des maladies. Ces dernières pourront être de natures différentes en fonction du potentiel de résistance de chacun. Les personnes étant par essence toutes dissemblables, les organismes réagiront de façon très hétéroclite. Le temps d’exposition à ces perturbations affaiblira le corps qui finira par être affecté. Il est donc nécessaire de savoir si les endroits où nous passons du temps comme le lit, le bureau, le canapé sont perturbés par une veine d’eau ou non.

Bon à savoir: un courant d’eau souterrain, une veine d’eau de surface ou profonde provoque chez l’homme, à cause d’une petite variation de voltage à la surface du sol, des changements dans l’influx nerveux, la fluidité du sang et les rythmes du cœur. Édifiant non?

Mon propos n’est pas de faire paniquer tout le monde, mais au contraire que les personnes qui ressentent une gêne, un mal-être, une fatigue persistante, de la nervosité, des problèmes de sommeil ou d’endormissement prennent consciences que ça ne vient peut-être pas d’eux.  Avant de se précipiter sur l’allopathie et se ruer chez son médecin, gardons en mémoire qu’il s’agit éventuellement d’un facteur extérieur, en l’occurrence souterrain, et que nos maux peuvent provenir de ce qui nous entoure. La formation des médecins, actuellement, n’intègre pas cette partie environnementale, et c’est à mon avis bien dommage!

Les solutions pour éviter de subir les veines d’eau

Pour commencer, si on doit construire sur un terrain à bâtir nu, on évitera de positionner la futur habitation au-dessus de veines d’eau. En ce qui concerne les lieux déjà construits, on s’attachera particulièrement aux zones dites sensibles.

Lesquelles sont-elles? Le bureau, la chambre, le salon, le coin lecture sont à privilégier. Dans ces zones de lieu de vie, là où l’on s’assoit longuement, il faut impérativement que ce soit en zone neutre, hors rayonnement ionisant et champ magnétique résultant de veines d’eau. La meilleure solution est de les détecter puis de déplacer les meubles en fonction de leur présence.

Un expert, le géobiologue, pourra, suite à son expertise, ré-harmoniser le lieu de vie, voir neutraliser les effets de ces courants d’eau souterrains. La présence combinée des réseaux énergétiques terrestres tels les réseaux Hartmann et Curry sont des multiplicateurs et porteurs de ces champs magnétiques. Véritables conducteurs naturels, la superposition des réseaux et veines d’eau est problématique. Dans la majorité des cas, le géobiologue trouvera les solutions adaptées à chaque cas.

Laissez votre commentaire ici maintenant