Pratique feng shui


La pratique feng shui, les 5 éléments, le yin et le yang, beaucoup de connaissances sont à mettre en portefeuilles pour une pratique du feng shui complète. La pratique du feng shui, bien avant tout ce qu’on peut lire, c’est en premier lieu un savoir. Pour appliquer ce savoir, il faut apprendre les bonnes pratiques du feng shui mais aussi désapprendre certaines habitudes occidentales. Pour pratiquer le feng shui sereinement il faut apprendre à désapprendre. Loin de renier nos origines, il faut, comment dire…l’aborder comme un conseil. La pratique du fengshui c’est apprendre à faire le « reset » dans sa vie, dans sa tête et dans son quotidien. Désapprendre toutes les idées toutes faites que l’on a accumulées au fil du temps. Désapprendre comme une réaction à l’anti tout. Notre cerveau est un fourre-tout qui emmagasine de nombreuses choses qui ne nous rendent pas toujours service.Schema solutions

Apprendre la pratique feng shui

Paradoxalement, pour mettre en pratique le fengshui on va tout d’abord, désapprendre. Si on se base sur la pratique feng shui on doit désapprendre à accumuler tous les objets que l’on achète, parfois sans raison. L’achat impulsif et:ou compulsif est mauvais, pour votre intérieur mais aussi pour votre porte-monnaie. Une astuce infaillible, celle d’attendre un mois pour cet achat tant voulu. En règle générale au bout de quelques semaines on n’y pense plus. Résultat votre intérieur ne s’en porte pas plus mal, votre confort idem et votre compte en banque n’est pas grévé. Cela s’applique aux gros comme aux petits objets et meubles compris.

Le feng shui pratique, c’est aussi une clarification de l’espace. Apprendre à ne plus entasser en achetant, c’est bien mais pouvoir libérer de l’espace, c’est encore mieux. Même principe pour tous les objets que vous ne voulez plus. Là, l’action s’avère plus complexe, on n’a effectivement une réticence naturelle à se débarrasser de nos objets, habits, meubles, outils, jouets des enfants. Est-ce par nostalgie, par affection, par manque de courage ou d’envie, cela reste a voir. La phrase qui tue: on ne sait jamais, ça peut encore servir!

Faux, et pour le savoir il suffit de mettre ces choses dans un carton puis de le ranger dans un coin. Si au bout d’un an rien n’a bougé, la réponse est faite. Ces objets, habits etc… ne serviront plus et on peut s’en débarrasser.

Le feng shui dans sa pratique traditionnelle des étoiles volantes et du bagua prend en compte l’espace et le temps, le ciel et la terre positionnée d’une certaine façon à un moment donné et dans un lieu donné avec au milieu l’être humain. Cette situation globale donne de l’importance à l’orientation, du lieu dans un premier temps et celle que l’on va donner à l’homme pour dormir par exemple ou pour travailler.

Alors encore une fois il va falloir désapprendre. Quoi exactement? Et bien la maxime qui nous rabâche sans cesse qu’il faut dormir tête au Nord. Cela n’a plus de sens dans les préceptes et la pratique feng shui.

Le feng shui pratique, c’est a voir!

Oui, en feng shui on pratique aussi avec nos yeux, ils sont faits pour ça. Il existe plusieurs façons de voir les choses. Suivant notre état de chaque instant, notre perception change, elle alterne entre le yin et le yang. Ces changements de phases tendent à rendre difficile notre perception des choses, comme si elles changeaient d’aspect, hors c’est nous qui à l’intérieur à un moment « T » avons changé. En faisant une petite introspection, avant de valider nos propos, jugements, ou pour une mise en pratique feng shui cela nous permet de remettre tout en bon ordre. Il faut réussir à définir dans quel état d’esprit on se trouve. Ensuite il faut corriger en fonction du résultat Yin ou Yang. Se connaitre est donc important, il faut apprendre à s’écouter.

L’alternance de phase est continuelle, la pratique feng shui doit donc en tenir compte. Ainsi le praticien averti n’influera pas sur les actions menées. C’est une partie délicate et souvent oubliée, mais ce déséquilibre peut être rectifié consciemment lorsque l’on se connait bien. C’est une des raisons qui invite à faire appel à un consultant Feng shui expérimenté. Ce professionnel, par une pratique feng shui régulière et une connaissance profonde de ses cycles internes, mettra en place le feng shui approprié.

 

.
.
.
J’adopte la Feng shui attitude !
.
.
.
.

Laissez votre commentaire ici maintenant