Recherche sourcière, la ressource!


L’appel à un professionnel en recherche d’eau est souvent un acte réfléchi. Quand le besoin d’eau se fait sentir le sourcier est une aide incontournable. Intervenant principalement dans la Marne mais aussi sur les départements limitrophes comme les Ardennes, l’Aisne et l’Aube en tant que sourcier vous pouvez me solliciter pour la recherche d’eau sur tous types de terrains. Plaine de Châlons en Champagne, bassin d’Epernay, agglomération de Reims, vallée de l’ardre, Sézannais chaque secteur à ses particularités aquifères.

L’eau et vous

Comment savoir s’il y a de l’eau sur votre terrain? Faire appel à un sourcier est indispensable avant tout commencement de terrassement. Avec son expérience le sourcier pourra vous donner les meilleures indications concernant la présence d’eau sur votre terrain. Bien sûr faire une recherche d’eau ne veut pas forcément dire que l’on va la trouver. La nature reste libre et un passage d’eau, une veine d’eau peuvent très bien passer sur le terrain du voisin sans automatiquement passer sur le vôtre.

L'eau du sourcier

La volonté de faire une recherche d’eau sur un terrain ne présume jamais des résultats qui seront obtenus. Beaucoup d’eau, quasiment pas ou trop peu ce n’est pas le sourcier qui décide. Son rôle est de définir s’il y a présence ou pas, de délimiter les passages d’eau, de préciser une profondeur approximative de l’eau et enfin un débit probable de la veine d’eau sachant que si c’est une nappe ce type de calcul est impossible. La recherche sourcière est basée sur une sensibilité radiesthésiste du praticien, le sourcier et n’est en rien une science exacte. Loin d’être un scientifique le sourcier n’en demeure pas moins un personnage central dans la recherche d’eau.

L’usage approprié

L’eau, si elle est présente sur la parcelle peut servir à plusieurs usages. Certains en auront besoin pour faire fonctionner une pompe à chaleur, d’autres pour juste arroser le jardin, ou encore pour créer un double circuit pour la maison afin d’alimenter les sanitaires. Mais la faisabilité dépendra avant toute chose de la présence de l’eau, de la profondeur où elle se trouve et de son débit car dans certains cas un débit élevé est indispensable comme pour faire fonctionner un système de chauffage.

Une autre raison de faire appel à un sourcier et celle-ci est souvent oubliée c’est avant la mise en chantier d’une construction. L’eau peut vite venir perturber un projet. Remontées capillaires, infiltrations sont des conséquences fâcheuses de la présence d’eau sans compter son effet perturbateur sur l’être humain. Les effets d’une veine d’eau sous une maison peut avoir de graves conséquences sur la santé des occupants. Mais ceci est un autre dossier et se rapporte plus à la géobiologie.

Si l’eau est présente encore faut-il pouvoir la capter. Deux cas dans nos régions sont légions: le forage avec pompe immergée et le puits. La différence entre ces deux techniques tient souvent de l’usage même si de nos jours le forage est plus pratique et surtout rapide à réaliser.

L’intervention sourcière

Sur place le sourcier va donc procéder à la recherche de veines d’eau, ou de la nappe s’il en existe une. Il va déjà dégrossir la recherche en éliminant les veines de trop faible débit et celles vraiment trop profondes suivant la demande du propriétaire et l’usage qu’il veut en faire. En effet si la demande porte sur un grand débit il faut généralement aller chercher plus profond car il est rare de trouver de grosses veines d’eau en surface. Ce sera le cas pour une pompe à chaleur.

L'eau et la vieAprès avoir défini les passages d’eau viendra le temps du calcul de profondeur et du débit. C’est là que le travail du sourcier prend toute son importance car il en va de la validité du projet. La prise en compte de la profondeur et du débit sont les principales données permettant de savoir si la captation d’eau à un intérêt. Le rapport profondeur débit sera d’autant plus important si l’on connait la future consommation d’eau prévue.

Ce calcul amènera aussi la réflexion sur la méthode à employer. A faible profondeur et débit peu important un puits sera suffisant généralement moins de huit mètres de profondeur car au-delà un forage sera plus approprié. Ensuite il faut définir la taille de la pompe et d’autres paramètres qui ne sont plus du ressort du sourcier.

 

 

Pour en savoir plus et recourir à mes services

Je prends contact!

Laissez votre commentaire ici maintenant